fbpx Manger sur la route 101 | Articles | Nutritionniste Diététiste | EquipeNutrition

Blog

Manger sur la route 101

07.29.2022

Manger sur la route 101

 

Que ce soit pour son roadtrip estival ou bien pour le travail, manger sur la route peut être plus ardu que l’on croit. Alors comment faire pour bien manger de manière organisée lorsqu’on est en constant déplacement et loin de son chez soi? Voici donc 5 astuces de nos nutritionnistes pour y arriver!

 

Planifier, planifier et (encore) planifier

Ce n’est pas un secret, une planification optimale de ses repas lorsqu’on est à l’extérieur est essentielle pour s’assurer de manger assez (!!) et pour éviter les mauvaises surprises (comme avoir une faim d’ogre et aucun restaurant à vue d'œil!). Voici quelques astuces pour mieux planifier ses repas sur la route :

  • Faire une liste des repas à prévoir lorsqu’on sera en déplacement et y inscrire ce que l’on prévoit manger (exemple : Samedi dîner - sandwich au poulet + fromage + crudités + petit jus, Samedi souper - restaurant)
  • Privilégier les aliments faciles à transporter (des crudités mises dans une boîte à lunch au préalable, des noix, des compotes, etc.). Les formats collations vendus à l’épicerie peuvent être une bonne option moyennant un certain coût. Sinon, il est possible de portionner ces items soi-même (compote, yaourt, crudités, etc.) pour économiser!
  • Préparer à l’avance (exemple : faire un sandwich ou bien une salade avant de partir pour éviter de devoir jouer au cuisinier dans l’auto!)

 

Se donner la permission

Lorsqu’on est sur la route, il est possible que l’on déroge un peu de nos habitudes alimentaires régulières. Si c’est le cas, il faut se rappeler que ceci est tout à fait normal et qu’il ne faut pas culpabiliser pour manger différemment. Après tout, l’important c’est de faire le plein d’énergie pendant nos déplacements! 

 

Se fier à notre tolérance individuelle

Avez-vous déjà entendu qu’il est déconseillé de tenter de nouveaux suppléments pour sportifs (comme des gels glucidiques) lors des journées de compétition afin d’éviter des symptômes gastro-intestinaux indésirables liés à la nouveauté? Lorsqu'on est sur la route, c’est un peu la même chose. Ce n’est pas vraiment le moment d’essayer des nouveaux aliments puisque l’accès aux toilettes (!!) peut être limité. Privilégier des aliments avec lesquels on se sent bien et qu’on a l’habitude de consommer est recommandé.

 

Miser sur notre satiété

Afin de consommer des aliments qui nous fourniront assez d’énergie et qui nous rempliront jusqu’au prochain repas, 2 nutriments sont à surveiller :  les fibres et les protéines. Les fibres permettent de ralentir l'absorption des autres glucides lors d’un repas et prennent plus de place dans l’estomac. Cela permet donc de nous rassasier plus longtemps. Il existe une foule d’aliments riches en fibres! Quant aux protéines, leur digestion plus lente permet aussi d’être rassasié et de nous remplir jusqu’au prochain repas. Pour des idées de collations protéinées et rapides, il suffit de cliquer ici.

 

Et le resto dans tout ça?

Sur la route, il est probable que l’on ait recours aux restaurants, puisqu’ils sont souvent une option facile et rapide pour refaire le plein d’énergie. Cependant, pour certains, le restaurant peut être une source de stress, puisque cela signifie fréquemment que l’on doit déroger de nos habitudes alimentaires habituelles. Mais pas de panique! Se donner la permission d’être flexible face à ce que l’on met dans notre assiette est essentiel. Malgré tout, voici quelques astuces lorsque l’on va au restaurant sur la route :

  • Privilégier des aliments familiers. Encore une fois, ce n’est pas le temps de tester la tolérance de notre intestin lorsqu’on est sur la route!
  • Respecter sa faim. Trop manger pourrait engendrer des inconforts et ne pas assez manger pourrait, à l’inverse, ne pas nous fournir assez d’énergie et nous rendre de mauvaise humeur (pas très agréable pour notre partenaire de route!).
  • Ne pas arriver le ventre vide. Sur la route, mieux vaut privilégier des petits repas fréquents plutôt qu’attendre d’être affamé pour manger.
  • Questionner le menu et  oser faire des substitutions. Cela permet de manger ce que l’on a réellement envie, tout en faisant des choix judicieux.

 

Lorsqu’on est fréquemment sur la route ou que l’on possède un horaire de travail atypique, il peut être intéressant de consulter un(e) nutritionniste-diététiste afin de trouver des stratégies adaptées à notre mode de vie! Il ne faut donc pas hésiter à consulter si l’on croit que ça serait nécessaire.

 

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre