fbpx C’est «okay» de ne pas aimer cuisiner | Articles | Nutritionniste Diététiste | EquipeNutrition

Blog

C’est «okay» de ne pas aimer cuisiner

04.08.2022

Depuis le début de la pandémie, c’est moins de 25% des Canadiens qui disent avoir cuisiné l’entièreté de leurs repas eux-mêmes. Alors, pourquoi n’aime-t-on pas cuisiner et est-ce si problématique que ça en a l’air?

 

Comprendre pourquoi

Il y a souvent une bonne raison derrière le fait de ne pas aimer cuisiner. C’est ce qu’on appelle des barrières. Que ce soit le manque de temps, un espace insuffisant pour cuisiner, l’absence d’inspiration et d’idées de recette, le prix élevé des aliments, les raisons sont variées! Et ces raisons sont tout à fait valides. Cependant, du moment où l’on comprend pourquoi on n’aime pas cuisiner, on peut accepter la situation et tenter de se sentir moins coupable.

 

Se déculpabiliser

Il arrive très fréquemment qu’on se sente jugé de ne pas aimer cuisiner, puisqu’on associe depuis bien longtemps les mots santé et cuisiner. Bien évidemment, cuisiner plus est un excellent moyen de manger plus sainement. Mais ce n’est pas la seule façon! Avec notre rythme de vie effréné et les différentes contraintes (budgétaires, temporelles, d’espace, etc.) auxquelles nous faisons face, il est tout à normal que l’on ne souhaite pas cuisiner. 

Lorsqu’on se donne la permission de ne pas aimer cuisiner, on peut par la suite trouver des manières de mettre la main à la pâte qui nous paraissent plus agréables!

 

4 astuces pour s’améliorer en cuisine

  1. Ne pas attendre que les circonstances soient parfaites (Si on attend d’avoir le comptoir de cuisine de nos rêves pour commencer à cuisiner, il se peut qu’on attende longtemps!)

  2. Commencer par des mets qui sont simples, faciles et rapides à cuisiner 

  3. Mettre de l’ambiance (Il sera plus facile de cuisiner lorsqu’on écoute de la musique que l’on aime et qu’on n’est pas pressé!)

  4. Ne pas se mettre de pression

 

Des recettes faciles et rapides à préparer

Manger des repas savoureux n’a pas besoin d’être ardu! Pourquoi ne pas tenter la tostada réinventée aux œufs, ou bien la recette de dindon aux agrumes? Et pour les adaptes de salade, la salade de légumineuses passe-partout et la salade de couscous rapide au pesto sont de bonnes idées pour intégrer de la fraîcheur au menu!

 

 

Quoi faire si on ne souhaite pas cuisiner davantage

Il existe d’autres alternatives pour améliorer son alimentation, sans nécessairement cuisiner plus. On peut se procurer des repas complets ou des accompagnements (comme une soupe ou un riz assaisonné) déjà préparés et équilibrés, ou bien on peut choisir des boîtes-repas qui nous fournissent les aliments et les instructions nécessaires à la réalisation de notre recette. Cette dernière option est particulièrement intéressante, car elle permet d’augmenter graduellement nos compétences et connaissances culinaires. Qui sait, elles vous donneront peut-être même envie de refaire les recettes par vous-mêmes!

 

Le ou la nutritionniste-diététiste est là pour vous aider à identifier les possibles barrières à cuisiner davantage et pour vous aider à y trouver des solutions. Travailler en équipe, c’est toujours gagnant!

 

Psst : Notre portail KoalaPro regorge de recettes faciles et rapides à préparer, tout en donnant droit à certains rabais sur des plats déjà préparés et des boîtes repas équilibrées!

 

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre