fbpx Alimentation familiale - Comment inclure les enfants au quotidien | Articles | Nutritionniste Diététiste | EquipeNutrition

Blog

Alimentation familiale - Comment inclure les enfants au quotidien

08.31.2022

Alimentation familiale - Comment inclure les enfants au quotidien

Il n’est pas trop tôt pour impliquer les enfants en cuisine, surtout lorsqu’on sait que les habitudes et perceptions alimentaires de l’âge adulte se développent dès la petite enfance! Les inclure, de la planification des repas jusqu’aux assiettes posées sur la table, permet d’éveiller leur curiosité et de développer leurs compétences culinaires. Voici donc quelques astuces pour inclure davantage les enfants en cuisine!

 

Mon enfant peut planifier

Bien que les parents soient les experts de la planification hebdomadaire des repas et des collations, il ne fait pas de tort de demander à mini ce qu’il souhaiterait manger cette semaine. La planification guidée est une bonne façon de développer l’autonomie alimentaire de son enfant, tout en s’assurant de faire des choix nutritionnels judicieux. Par exemple, à la collation, on pourrait lui donner 2 choix : des craquelins et une compote ou bien des tranches de pommes et du fromage. De cette manière, on guide l’enfant, mais on respecte aussi son besoin d’autonomie.

 

Mon enfant peut accompagner à l’épicerie

De temps en temps, il peut être intéressant d’impliquer les enfants à l’épicerie. On peut leur demander de mettre les aliments dans le panier pour nous aider ou bien d’aller chercher par eux-mêmes quelques produits facilement accessibles. Pourquoi ne pas prendre ce moment pour leur faire découvrir certains fruits ou légumes avec une drôle d’apparence (ou un goût hors du commun) qu’ils n’ont jamais eu l’occasion de voir ou de manger?

Afin de minimiser les mille et une demandes, on peut aussi appliquer le principe «1 aliment sans commentaire». À chaque visite à l’épicerie, on permet à mini de choisir un aliment (pas 6!) qu’il désire. En contrepartie, on lui promet d’accepter son choix et de ne pas passer de commentaire sur l’aliment choisi. C’est donc une zone neutre. Que ce soit des bonbons, des bananes ou du bœuf haché, on lui laisse choisir une chose qui lui fait plaisir!

 

Mon enfant peut cuisiner

Il existe une foule d’astuces pour inciter et aider les enfants à cuisiner. Il y a d’abord les livres de recettes pour enfants (comme Mon premier livre de recettes, de Ricardo) qui proposent des repas simples et amusants à cuisiner. Sinon, il est aussi possible de demander à mini de nous aider avec une partie de recette (comme râper du fromage ou éplucher le maïs). Finalement, il est aussi possible de se procurer des aides techniques, qui facilitent et rendent plus sécuritaire la préparation des repas pour les enfants : couteau en bois, ustensiles de cuisine petit format, tour d’apprentissage, moules pour cuisiner des formes rigolotes ou bien des bols à succion pour éviter les dégâts!

 

Mon enfant peut participer au service

Lors des soirées moins pressées, mini peut aider à dresser la table, choisir la couleur des napperons ou décider des ustensiles de services. Mini, comme la plupart des enfants en bas âge, est aussi en mesure de choisir les portions d’aliments qui lui conviennent, puisqu’il est le seul qui est capable de déterminer ce dont son bedon a besoin (c’est lui l’expert de ses signaux de faim et de rassasiement)! Bien évidemment, il arrive que ces signaux peuvent être déréglés et ne pas représenter ses besoins physiologiques. En cas de doute, mieux vaut consulter un(e) professionnel(le) de la santé.

 

Manger en famille, c’est un travail d’équipe! Et comme dans toute bonne équipe, il peut arriver que l’on ait besoin d’aide. Consulter un(e) nutritionniste-diététiste en nutrition familiale peut donc s’avérer un choix judicieux.

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre