5 mythes à démentir à propos des produits laitiers

Saine alimentation
verre de lait

Mythe et réalité : Les produits laitiers suscitent souvent des débats et des questionnements quant à leurs bienfaits pour la santé. Avec autant d'informations contradictoires circulant sur internet, il peut être difficile de distinguer la vérité des idées fausses. Dans cet article, nous examinerons certains des mythes courants entourant les produits laitiers et démystifierons ces idées reçues. En comprenant les faits réels, vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées concernant votre consommation de produits laitiers tout en prenant soin de votre santé. Que vous soyez un amateur de yaourt, de fromage ou de lait, découvrez la vérité sur les produits laitiers et comment les intégrer de manière équilibrée dans votre alimentation.

Le yogourt est bourré de sucre, même le yogourt naturel en contient

Il est vrai que les produits laitiers contiennent du lactose, un sucre naturel. Cependant, le lactose n'a pas le même impact sur l'insuline que le sucre blanc. De plus, les produits laitiers sont également une source de protéines, ce qui ralentit l'absorption du sucre. Par exemple, un yogourt aromatisé peut contenir environ 25 g de sucre par portion de 175g, tandis qu'un yogourt nature en contient environ 10 g. La différence de 15 g est due aux autres ingrédients ajoutés pour leur saveur : essentiellement des fruits et du sucre. Pour réduire la quantité de sucre ajouté, vous pouvez ajouter une petite quantité de sirop d'érable ou utiliser de l'essence d'érable pour intensifier la saveur sans augmenter considérablement la teneur en sucre. Si vous êtes comme moi, que vous adorez le goût de l’érable et qu’une demi-cuillère de sirop pour un 100 g de yogourt vous semble très peu, essayez l’essence d’érable! Une belle façon d’intensifier la saveur sans ajouter plus de sucre!

comparaison de la teneur en sucre dans les yogourts

Les producteurs laitiers influencent le gouvernement et les nutritionnistes pour faire la promotion de leurs produits

Le nouveau Guide alimentaire canadien a éliminé l'influence des lobbys et se base désormais uniquement sur des études scientifiques non biaisées. Les nutritionnistes sont également tenues de donner des conseils basés sur des preuves scientifiques plutôt que sur des opinions personnelles. Leur formation universitaire les prépare à analyser les publications scientifiques de manière critique et à fournir des recommandations personnalisées et basées sur la science.

Les adultes humains ne sont pas adaptés pour boire du lait

La capacité de digérer le lactose varie d'une personne à l'autre. La majorité de la population européenne et nord-américaine continue de produire l'enzyme nécessaire à la digestion du lactose, tandis que certaines populations africaines, asiatiques et du Moyen-Orient ont perdu cette capacité. Il est donc important de consommer ce qui convient à votre corps et à vos préférences.

Fréquence de l'intolérance au lactose à travers le monde

Si on est intolérant au lactose, on devrait éviter tous les produits laitiers

Les symptômes d'intolérance au lactose peuvent varier d'une personne à l'autre. Certains peuvent tolérer les fromages fermes malgré leur intolérance. Il est également important de noter que le stress émotionnel peut avoir un impact similaire sur la digestion.

Le lait est pro-inflammatoire

Les produits laitiers ne sont pas pro-inflammatoires, mais plutôt anti-inflammatoires. Le lactose non digéré est un carburant pour les bonnes bactéries intestinales, qui jouent un rôle clé dans notre immunité. De plus, la fermentation du yogourt, du kéfir et des fromages grâce aux probiotiques qu'ils contiennent contribue à maintenir l'équilibre de notre microbiote intestinal.

Il est important de souligner que si vous avez éliminé les produits laitiers de votre alimentation, il est possible de satisfaire vos besoins en protéines, en calcium, en vitamine D, en potassium et en probiotiques grâce à d'autres sources alimentaires.

En conclusion, les produits laitiers ne doivent pas être évités à tout prix. En choisissant des options moins sucrées, en diversifiant votre alimentation et en écoutant votre corps, vous pouvez profiter desbienfaits des produits laitiers tout en prenant soin de votre santé. Il est important de prendre des décisions éclairées et de trouver un équilibre qui convient à votre corps et à vos préférences personnelles.

Si vous souhaitez vous distancer de l’industrie laitière et de l’élevage animal en général, notre mode d’emploi pour une transition réussie vers le végétarisme pourra certainement vous intéresser. 

Nutritionniste - Diététiste