fbpx Les aliments à éviter en cas de diverticulite | Articles | Nutritionniste Diététiste | EquipeNutrition

Blog

Les aliments à éviter en cas de diverticulite

12.27.2022

Les aliments à éviter si vous avez la diverticulite

La diverticulose est une maladie caractérisée par la présence de diverticules, des minuscules poches qui se développent lorsque certaines parties de la paroi intestinale cèdent sous la pression et forment des renflements. Lorsque celles-ci sont enflammées ou infectées, on parle alors de diverticulite.

Si vous faites une crise de diverticulite, il se peut que vous ressentiez les symptômes suivants : 

  • Douleur abdominale sévère et/ou constante
  • Nausée et vomissements
  • Fièvre
  • Selles sanglantes
  • Diarrhée ou constipation
  • Ballonnements

 

Pour diagnostiquer la diverticulite et écarter la possibilité d’une autre maladie aux symptômes semblables, il est recommandé d’aller voir votre médecin qui pourra faire des tests diagnostics plus poussés.

Cette condition peut généralement être traitée en modifiant votre régime alimentaire. Dans certains cas, il se peut que vous ayez une prescription d’antibiotiques. 

Diète de liquides clairs

Si vous avez des symptômes sévères durant une crise de diverticulite, il est conseillé de suivre une diète de liquides clairs. Cette diète inclus :

  • L’eau et les morceaux de glace
  • Les popsicles aux fruits
  • Les bouillons clairs
  • Les jus clairs et sans pulpe (ex. : jus de pomme, de canneberge ou de raisin)
  • Le Jello
  • Les boissons électrolytiques claires (ex. : Gatorade)

 

Régime pauvre en fibres

Si vos symptômes ne sont pas sévères ou s’ils deviennent moins sévères, il est recommandé de progresser vers un régime pauvre en fibres. Cela veut dire que vous devrez éviter certains aliments riches en fibres qui pourraient aggraver vos symptômes. 

Voici 3 aliments à éviter en cas de crise de diverticulite: 

  1. Les céréales complètes ou à grains entiers (ex. : pain brun, riz brun ou sauvage)

  2. Les fruits et légumes avec la peau et les graines

  3. Les haricots

 

Au contraire, voici des exemples d’aliments pauvres en fibres que vous pourrez manger:

  • Le riz blanc, le pain blanc et les pâtes blanches
  • Les céréales sèches pauvres en fibres (ex. : Frosted Flakes, Rice Krispies, etc.)
  • Les pommes de terre pelées cuites à votre façon
  • Les fruits sans leur pelure, en compote ou en conserve (ex : compote de pommes, bananes, poires sans pelure, melons miel, pêches en conserve) 
  • Les protéines animales cuites (ex. : œufs, poisson, volaille, tofu)
  • Le fromage cottage et yogourt grec
  • L’huile d'olive ou autres huiles
  • Les jus de fruits et de légumes
  • Les épinards, les courges, les betteraves, les carottes ou les asperges cuits sans peau ni graines

 

Lorsque vous n’aurez plus de symptômes graves, vous pourrez retourner à votre diète normale. Il est important à ce moment d’augmenter ses apports en fibres progressivement pour réduire le risque de constipation, de ballonnements et de récurrence. En incluant une abondance de fruits et légumes et en augmentant sa consommation d’aliments riches en fibres (produits céréaliers multigrains, légumineuses, etc.), cela vous aidera à avoir une bonne santé digestive sur le long terme. 

Si vous avez de la difficulté à structurer une diète adaptée à vos symptômes, n’hésitez pas à consulter une nutritionniste d’Équipe Nutrition qui saura vous aider à gérer votre condition.

 

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre