Blog

TOP 5 des fausses croyances qu'on entend le plus souvent !

02.26.2018

En alimentation, c'est souvent difficile de distinguer les vérités des faussetés. En fait, il existe plusieurs moyens de retrouver de l’information en nutrition : les réseaux sociaux, les blogs, les sites Internet et notre entourage. Toutefois, ces sources ne sont pas toujours fiables. Pour nous aider à mieux manger, ressortons maintenant les 5 fausses croyances les plus répandues : 

1. Les P font engraisser (Pain, Pâtes, Patates) 

Ces aliments font partie du groupe alimentaire des féculents. Ces aliments sont très riches en glucides, c’est-à-dire des sucres qui se digèrent plus lentement que les sucres ajoutés dont le sucre blanc, le miel ou autres. Par contre, la présence de féculents est nécessaire pour avoir une alimentation équilibrée, car ceux-ci nous procurent notre principale source d’énergie (les glucides) ainsi que des fibres alimentaires. Malgré qu’une surconsommation de ces aliments puisse causer un gain de poids, ceci est le cas pour tous les aliments. Il s’agit plutôt d’une question d’assurer une consommation raisonnable en termes de quantité et de fréquence. 

 2. Le jus est une meilleure alternative que les boissons gazeuses 

Plusieurs personnes se tournent vers les jus de fruits croyant que c’est un choix santé. En comparant, les jus de fruits peuvent parfois contenir plus de sucre que les boissons gazeuses régulières ! Ceci est l’équivalent d’environ 8 cubes de sucre.
Si on veut diminuer notre consommation de sucre, prenons plutôt le fruit frais entier, diluons le jus de fruit avec de l’eau ou de l’eau pétillante, ou bien, buvons de l’eau aromatisée aux fruits ou au citron. 

3. Jeûner aide à la perte de poids 

La perte de poids s’engage lorsque l’énergie consommée dans une journée est inférieure à ce qui est dépensé. En sautant un repas, on ingère certes moins de calories, mais il y aura également une réduction de notre dépense énergétique, souvent inconsciente, car notre corps détecte une "pénurie" de nutriments et d’énergie. Donc, notre corps dépense moins d’énergie pour ne pas utiliser ces dernières réserves pendant ce temps. De plus, après de plus longues périodes de jeûnes, notre métabolisme restera au ralentit engendrant ainsi une augmentation plus probable du poids.

Sauter un repas peut aussi nous amener à avoir plus faim que l’habitude à notre prochain repas et à manger davantage, dont le résultat d’un gain de poids à long terme. 

4. Les aliments légers aident à perdre du poids 

 On se retourne souvent vers les produits alimentaires dit "léger" lorsqu’en processus de perte de poids. La surconsommation de ses produits peut avoir le résultat contraire voulu, soit de ralentir la perte de poids et même l’arrêter complètement dû au fait qu'on croit qu'on peut en manger plus, car c'est "santé". Une bonne façon pour éviter de tomber dans ce piège serait de plutôt choisir un aliment qu’on aime réellement et le consommer avec modération, réduisant le sentiment de privation. 

5. Les fruits et légumes en conserve sont moins nutritifs que les fruits et légumes frais 

La mise en conserve engendre certaines pertes au niveau de la teneur en vitamines et minéraux. Par contre, le temps de transport et d’entreposage de ces aliments frais hors de leur saison amène des pertes semblables. Ainsi, la consommation de fruits et légumes en conserve est un moyen économique et pratique pour intégrer plus de fruits et légumes dans notre alimentation en plus d’être un bon choix d’aliment. Il suffit seulement de bien rincer ces aliments pour diminuer la teneur en sel et en sucres ajoutés.

Nous contacter, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre