Blog

Occupez-vous de la qualité, votre enfant s’occupe de la quantité !

10.16.2018

Voilà le message clé à retenir pour développer une relation et des comportements alimentaires sains dès l’enfance.

En tant que parent, laissez l’enfant décider de la quantité de nourriture ingérée et offrez-lui des aliments de bonne qualité nutritionnelle lui permettant une croissance et un développement optimal. Il est aussi primordial d’instaurer la notion de plaisir à l’acte de manger et de savourer les repas dans une atmosphère conviviale et de détente.

Quoi faire si votre enfant n’a pas faim lors des repas ?

1- Ne forcez jamais un enfant à manger lorsqu’il n’a pas faim. Soyez à l’écoute des besoins de votre enfant et respectez son appétit. Si votre enfant ne veut pas manger, laissez son assiette sur la table de vingt à trente minutes et s’il ne l’a pas touchée, ramassez-la sans critique, regard ou discours désobligeant.

2- Ne vous servez pas de la nourriture comme un outil. Des paroles telles ‘’manges tes légumes ou termines ton assiette et tu auras un dessert ou tu pourras aller jouer’’ ne sont pas de bons mots à dire pour que votre enfant développe une relation et des comportements alimentaires sains avec la nourriture.

3- Ne félicitez pas votre enfant s’il finit son assiette et ayez vous-même une relation harmonieuse avec les aliments. Votre enfant sera plus enclin à associer la nourriture au réconfort ou à une récompense si chaque fois qu’il y a un problème ou une célébration, vous lui donnez de la nourriture.

4- Il n’y a pas d’aliments bons ou mauvais pour la santé, tous les aliments sont égaux, il faut seulement regarder la fréquence et les portions de certains aliments. Les croustilles, les gâteaux et les bonbons font partie de notre environnement et adopter une attitude malsaine avec ceux-ci sera transmise à votre enfant et il pourra développer des préférences et/ou aversions pour certains aliments. Donnez-le bon exemple en prônant la modération et non l’interdiction. C'est l'équilibre global qui compte et non l’exception.

Voici quelques trucs pour mieux comprendre votre petit mangeur…

1- Parlez-en avec lui. Pourquoi n’a-t-il pas faim le matin, est-ce une question d’aversions alimentaires, mange-t-il trop le soir, boit-il trop de liquides avant le repas, ou encore peut-être que ses signaux de faim ne se manifestent que plus tard durant la matinée. Il faut apprendre à être flexible et à écouter les besoins de son enfant. Il développera ainsi de saines habitudes alimentaires.

2- Offrez-lui plutôt une collation nutritive à emporter comme une banane et un yogourt, un muffin maison et du lait, des fruits séchés et des noix, du houmous et des crudités, etc.

3- Vous pouvez aussi offrir des smoothies nutritifs à votre enfant. Vous n’avez seulement qu’à laisser aller votre imagination en mélangeant des fruits avec un peu de jus pur à 100% et du yogourt, du lait ou encore du tofu mou. Demandez-lui sa couleur préférée ou encore son fruit favori et servez-lui dans une bouteille pour emporter qu’il pourra savourer dès que la faim se manifestera.

En conclusion, soyez un bon modèle et offrez une grande variété alimentaire à votre enfant et finalement ayez une attitude équilibrée face à votre corps pour ne pas lui transmettre vos inquiétudes. Ayez du plaisir à partager les repas en famille et non devant un écran ou encore en lisant un livre. Cette approche démontrera à votre enfant que c’est un bon moment pour échanger sur divers sujets et ainsi favoriser une belle cohésion entre les membres de la famille. Les habitudes alimentaires apprises durant l’enfance demeurent toute la vie et influencent la relation que votre enfant aura avec la nourriture plus tard.

 

* Crédit photo: <a href='https://www.freepik.com/free-photo/young-cheerful-girl-holding-a-slice-o... by Rawpixel.com</a>

Nous contacter, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre