Blog

Manger écolo en 5 conseils pratiques

04.19.2018

De plus en plus de gens se sentent concernés par les changements climatiques et la protection de l’environnement. Si vous êtes de ceux qui sont préoccupés par ce phénomène, voici quelques trucs qui vous permettront de réduire votre empreinte écologique alimentaire : 

1) Mangez moins de viande et de produits animaux

En plus d’avoir un impact positif sur votre santé, la réduction de la consommation de viande permet une réduction de l’émission de gaz à effet de serre. En effet, l’élevage de bétails est responsable de 10% de ces émissions au Canada1

- Intégrez davantage de plats végétariens dans votre alimentation : pois chiches, haricots rouges ou lentilles, les légumineuses s’intègrent très bien dans plusieurs repas tels que les salades, les soupes, les caris ou les chilis. N’hésitez pas à essayer de nouvelles saveurs! 
- Réduisez vos portions de viande : nous avons souvent l’habitude de servir des portions de viande dépassant largement nos besoins. N’oubliez pas que la portion recommandée par le Guide alimentaire canadien correspond à 75g, soit la taille d’un paquet de cartes. 

 - Remplacez une partie de la viande de vos repas par des légumineuses : pourquoi ne pas remplacer la moitié de la viande hachée de votre chili par des haricots noirs ou une partie de celle-ci dans votre sauce à spaghetti par du tofu? 
D’autres trucs et astuces pour intégrer l’alimentation végétarienne dans votre quotidien vous sont proposés dans l’article de notre nutritionniste Andréanne Fortin Dt.P.  

2) Réduisez le gaspillage alimentaire 

Savez-vous que le consommateur est responsable de 47% du gaspillage alimentaire au Canada2? Voici quelques trucs pour vous permettre de réduire la quantité d’aliments qui trouve le chemin vers la poubelle : 

 - Planifiez vos repas et faites-vous une liste d’épicerie: cela limite l’achat d’aliments dont vous n’avez pas besoin. En bonus, vous économisez! 
- Allez plus souvent à l’épicerie : cela permet d’avoir des ingrédients plus frais sous la main. 
- Congelez vos surplus : ainsi, vous aurez un repas tout prêt sous la main ou un reste de légumes prêt à sauter. 
 - Utilisez les restes dans un autre repas : les restes de pâte alimentaire, de poulet et de légumes divers peuvent faire une excellente salade! 

3) Réduisez la quantité de déchet

Avez-vous déjà remarqué la quantité d’aliments emballés dans les épiceries? 

Ces emballages, principalement composés de mousse de polystyrène et de plastique, génèrent une quantité importante de déchets. Pour réduire votre quantité de déchet : 

- Amener vos propres sacs d’épicerie. Maintenant, il est également possible de se procurer des sacs réutilisables pour les fruits et légumes dans les écoboutiques ou en ligne. 
- Opter pour des fruits et légumes sans emballage. 
- Pourquoi ne pas amener vos propres plats pour vos achats chez le boucher ou le poissonnier? Cette pratique est de plus en plus courante et de nombreux commerces les acceptent maintenant. 

4) Achetez des produits locaux 

 En plus d’encourager notre économie, acheter local limite la quantité d’essence utilisée pour transporter les aliments. Optez pour des fruits et légumes de saison et cherchez le logo « Aliment du Québec ».

5) Optez pour les aliments biologiques 

Intégrer davantage d’aliments biologiques permet d’encourager l’agriculture et l’élevage plus respectueux de l’environnement tout en limitant l’utilisation de pesticides ou d’engrais de synthèse. Recherchez les logos d’organismes certifiés tels que Ecocert Canada, Québec Vrai, Trans-Canada Organic Certification Services (TCO Cert), Canada biologique ou QuébecBio. 

1 : Agriculture et Agroalimentaire Canada, Gaz à effet de serre. http://www.agr.gc.ca/fra/science-et-innovation/pratiques-agricoles/agric...
2 : « 27 billion » Revised : The cost of canada’s annual food waste. 2014.
http://vcm-international.com/wp-content/uploads/2014/12/Food-Waste-in-Ca...

Nous contacter, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre