Blog

Les insectes, la prochaine mode alimentaire ou l'alimentation du futur?

08.03.2018

Dans le futur, pourrait-on vraiment troquer notre steak pour des insectes ? C’est un sujet saugrenu, mais peu appétissant !

De prime abord, « Manger des insectes » ou l’entomophagie c’est étrange pour nous, Québécois-Nord-Américain-membre-du-monde-industrialisé. C’est normal, les insectes ne font pas partie de notre alimentation, à moins qu’ils s’y glissent par mégarde ;).

Toutefois, en Asie et en Afrique, une variété d’insectes sont consommés sur une base régulière par une grande partie de la population ( 2 millions) !

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques exemples d’insectes délectables consommés chez nos voisins : scarabées, chenilles, abeilles, guêpes, fourmis, criquets, grillons, sauterelles, cigales, cochenilles, punaises, termites, libellules, insectes volants et plus encore !

Entre nous, on s’entend que c’est clairement un goût qui s’acquiert. Par contre, il demeure qu’il y a des avantages pour la santé et l’environnement d’en consommer ! D’abord, discutons de ces avantages et ensuite de comment inclure ces petits hexapodes dans nos assiettes.

Des insectes, des aliments sains ?

Les insectes sont une source de protéine complète maigre. Le peu de gras qu’ils contiennent peut être riche en oméga-3 et oméga-6 selon l’alimentation fournie par l’éleveur.

À titre d’exemple, au Québec, ce sont les grillons comestibles qui sont les « plus connus ». Ceux-ci sont riches en fer, en calcium et en fibres. Le fer se trouve aussi dans la viande, le calcium se retrouve principalement dans les laits et ses substituts et les poissons consommés avec leur os. Les fibres se retrouvent dans les légumineuses, les légumes et les fruits.

Au final, les grillons sont composés de nutriments retrouvés dans plusieurs types d’aliments (viande, lait, légumineuses, légumes). C’est quasiment un tout-en-un ! Quel beau cadeau de la nature ! Bien entendu, il faudra quand même manger d’autres aliments pour une alimentation équilibrée ! ;)

Petite mise en garde : Comme pour n’importe quel aliment ou animal, la production d’insectes doit être contrôlée pour éviter les contaminations accidentelles. Les insectes contiennent ce qu’ils mangent. Donc, s’ils sont en contact avec des contaminants comme des produits chimiques, ils en contiendront. Préférez un éleveur commercial plutôt qu’un éleveur amateur ! Comme j’aime dire : « Si ça pousse sur un déversement, ça va contenir du déversement ».

Des insectes économiques de plusieurs façons !

Élevage économique en grain, en eau et en espace ! Les élevages de bœuf, porc, poulet ou poisson utilisent une quantité importante de grains et d’eau comparés à celui des insectes. À titre d’exemple, voici les ressources nécessaires pour 1 Kg de bœuf comparé à 1 Kg de grillons :

1 Kg boeuf : 4Kg à 10Kg de grains et 13 500 Litres d'eau

1 Kg grillon : 2Kg* de grains et seulement 10 Litres d'eau

 * D’ailleurs, ils peuvent manger les parties des aliments non comestibles pour les humains (pensez à ce qui entre dans le compost).

Les insectes demandent peu d’espace pour croitre, s’élèvent n’importe où, tant que les règles d’hygiène de base sont suivies telles qu’avoir en élevage en milieu fermé avec des installations de grade alimentaire.

Ce type d’élevage, très économique explique pourquoi sa consommation est si populaire ailleurs dans le monde !

Vitesse de croissance incroyable !

Les insectes ont un cycle de vie court contrairement aux animaux d’élevage. Au cours d’une même saison, certains types d’insectes verront plusieurs générations voir le jour ! Ça signifie qu’au lieu de devoir attendre des semaines ou des mois pour que l’élevage arrive à terme, c’est plutôt une question de jours ou de semaines.

Comment introduire les insectes dans notre assiette ?

Malgré tout, une pensée demeure : « Yark, des insectes ».

J’aimerais répondre à cela : une crevette, dans la nature, ce n’est pas vraiment beau, pourtant plein de gens aiment en manger ! (Pour ceux ayant le cœur bien accroché : Chercher « crevette entière crue » sur Google image)

Trêve de plaisanterie, tout comme le bœuf, il existe plusieurs façons de préparer des insectes. Notre imaginaire nous amène d’abord aux insectes entiers marinés ou non, sautés ou en brochettes. Pourtant, il existe la méthode plus douce, soit l’utilisation de poudre ou de farine d’insectes !

Cette farine à l’avantage de ne pas avoir de partie d’insecte visible. On peut l’intégrer à différents plats. La farine d’insectes n’est pas comme la farine de blé. Elle ressemble plutôt à la farine de légumineuse, elle ne lève pas ! On peut l’intégrer à des recettes de soupes, vinaigrette, pâtisseries, d’omelette, plats en sauce tomate, smoothie et plus encore ! Quelques sites web se consacrent entièrement aux recettes à base de farine d’insectes.

Première fois  

Pour votre première fois, gâtez-vous :

  • Dégustez de produits à base d’insecte dans l’insectarium ou centre de découverte près de chez vous,
  • Achetez un produit préparé à base d’insectes
  • Goûtez-y lors d’un prochain voyage à l’étranger ! Maintenant que vous en savez plus sur les insectes : à vos marques, prêt, goûtez-y !

Ça fait plus mal dans la tête que dans la bouche !

* Crédit photo: <a href='https://www.freepik.com/free-vector/insects-icons-square-seamless-patter... by Freepik</a>

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre