Blog

5 trucs pour réussir sa diète FODMAP

04.08.2019

Vous en avez sûrement déjà entendu parler, elle est de plus en plus populaire, et peut-être que vous vous demandez si cette diète pourrait vous convenir. Dans cet article, je vous présente rapidement la diète FODMAP et vous donne mes trucs et astuces pour bien la réussir.

Tout d’abord, La diète FODMAP a été développée par la nutritionniste australienne Sue Shepherd. Le mot FODMAP est un acronyme pour désigner un groupe de glucides à chaîne courte présents dans certains aliments.

De plus en plus de preuves scientifiques montrent l’efficacité de cette alimentation, à réduire les Symptômes d’Intestin Irritable. Le principe de base de cette diète est de limiter, le plus possible, les aliments, contenant des glucides ou sucres qu’on dit « fermentescibles ». La tolérance des FODMAP est individuelle, il est donc important de déterminer clairement et de façon personnalisée, les sensibilités afin d’avoir une amélioration des symptômes.

Que signifie l'acronyme FODMAP ?

F = Fermentescibles (rapidement fermentés par les bactéries du côlon)
O = Oligosaccharides (fructanes et galacto-oligosaccharides ou GOS)
D = Disaccharides (lactose)
M = Monosaccharides (fructose)
A = And (et)
P = Polyols (sorbitol, mannitol, xylitol et maltitol)

3 étapes fondamentales durant lesquelles votre nutritionniste vous accompagnera :

1. Phase d’éviction des FODMAP : consiste à éliminer le plus possible les aliments contenant des FODMAP, durée minimum 2 à 4 semaines ou jusqu’à disparition des symptômes.

2. Phase de test : consiste à tester chaque groupe des FODMAP et déterminer la tolérance individuelle pour chacun des groupes. Phase durant laquelle l’alimentation faible en FODMAP est maintenue.

3. Phase de réintroduction : après identification des FODMAP non tolérés, consiste à réintroduire graduellement les autres groupes tolérés et libéraliser l’alimentation.

5 trucs pour réussir votre démarche :

1. Demander de l’aide à votre nutritionniste
2. L’application MONASH, développée par l’Université MONASH, est très utile pour vous aider dans vos choix à l’épicerie.
3. Prendre le temps de lire les étiquettes afin d’identifier la présence cachée ou non de FODMAP
4. Limiter les habitudes causant de l’aérophagie, diminuer votre consommation de café et d’alcool.
5. Cuisiner le plus possible vos repas (c’est le meilleur moyen de contrôler la quantité de FODMAP consommée).

5 recettes savoureuses sans FODMAP :

Mijoté de boeuf au vin rouge
Chop Suey facile sans fodmaps 
Pain doré à la courge 
Biscuits Fraise, rhubarbe et chia
Salade de pommes de terre grelots et fèves vertes  

Pour finir, vous l’aurez compris la diète FODMAP s’applique pour les personnes souffrant du Syndrome de l’intestin Irritable. Elle peut s’avérer intéressante à explorer pour les personnes ayant des inconforts intestinaux (gaz, ballonnements, distorsion abdominale). L’objectif étant d’identifier les aliments problématiques pour un retour à une vie normale. Vous avez des doutes ? n’hésitez pas en discuter avec votre nutritionniste !

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre