Blog

5 trucs pour bien manger sans se ruiner

×

Error message

Notice: Undefined index: und in blog_block_view() (line 60 of /srv/equipenutrition2/www/sites/default/modules/blog/hooks/block_view.inc).

12.15.2017

Comme vous l’avez certainement constaté, le prix des aliments ne cesse d’augmenter. Il devient de plus en plus compliqué de faire de bons choix alimentaires pour sa santé tout en respectant son budget. Selon Statistiques Canada, au Québec, les ménages dépensaient en moyenne 8629$ par année en 2016 pour la nourriture (6 126 $ en aliments achetés en magasin et 2 502 $ en aliments au restaurant), ce qui représente 14,3% de leurs dépenses annuelles. En 2014, ce chiffre était de 8109$ et représentait 13,7% des dépenses annuelles, une augmentation de 6,4% en 2 ans. 

Le Dispensaire diététique de Montréal a mis en place un panier d’épicerie fictif qui contient tous les aliments nécessaires pour couvrir les besoins en nutriments pour chaque individu. Le prix de ce panier de base est évalué chaque année pour voir le montant minimum requis pour une bonne santé. Selon leurs calculs, il en coûterait 8,49$ par jour par personne pour une famille de 4 en 2017. 

Voici donc quelques trucs que vous pouvez intégrer à votre mode de vie et la préparation de vos repas pour économiser tout en ne négligeant pas votre santé!
Trucs pour économiser tout en mangeant santé : 

1) Suivre les spéciaux 

Regarder les spéciaux de la semaine dans les circulaires papiers ou en ligne vous permet d’économiser gros. Vous aurez ainsi une base et des idées pour élaborer le menu de la semaine en vous basant sur les aliments en spéciaux. 
* Petit truc : Les meilleurs rabais sont généralement sur la 1ère et dernière page du circulaire 

2) Cuisiner le plus souvent possible 

Cuisiner soit même vous permet d’économiser énormément. Les produits préparés ou prêts-à-manger coûtent toujours plus cher puisque vous payez pour la personne qui a fait l’étape de préparation pour vous (ex; légumes précoupés, sandwichs préparés…). Acheter des produits de base et les préparer soit même est peut-être plus long, mais vous pouvez ainsi contrôler tout ce que vous y ajoutez tout en économisant de l’argent. Aller moins souvent au restaurant vous permet aussi d'économiser de l’argent et de contrôler la préparation du repas et les portions. Les Québécois dépensent annuellement 2500$ par année pour des repas au restaurant ou à l’extérieur de la maison, imaginez-vous un instant le voyage ou la gâterie que vous pourriez vous payer avec ce montant! 

3) Suivre les saisons 

Au Québec, avec quatre saisons très différentes au niveau des températures, les fruits et légumes disponibles dans les champs varient grandement durant l’année. Les aliments du Québec sont moins chers lorsqu’ils sont en abondances et plus dispendieux lorsqu’ils sont plus rares et exportés. Par exemple, les fraises sont à un très bon prix au début de l’été, mais beaucoup plus cher en hiver lorsqu’elles proviennent de l’extérieur. Même chose pour les légumes, par exemple le maïs ou les tomates qui sont à un prix très avantageux durant l’été, mais beaucoup plus cher durant les autres saisons. Dégustez donc les produits lorsqu’ils sont à leur maximum de fraicheur, saveurs et petit prix!
Profitez-en pour faire des provisions pour l’année en achetant de grandes quantités de produits de saisons lorsqu’ils sont à petits prix et congelez ou mettez-les en conserves pour en profiter toute l’année.
L’organisme Équiterre a élaboré un tableau très utile qui montre les disponibilités par mois des fruits et légumes au Québec.

4) Acheter en gros 

Économique, mais attention aux pièges!
Les gros formats sont généralement plus économiques si l'on compare le prix par gramme et s’avèrent donc un choix attrayant, mais si vous gaspillez la moitié du contenu, vous n’êtes pas plus avancé….
Pour ne pas gaspiller tout en économisant avec l’achat de ces gros formats, vous pourriez les acheter en groupe et vous séparez le contenu entre amis ou collègues. Vous pouvez aussi en congeler, si possible, et alors rallonger sa durée de vie (ex : pains, viandes, légumes...) 

5) Varier ses sources de protéines 

La viande est un des aliments qui a beaucoup augmenté de prix durant les dernières années. Il devient donc intéressant d’introduire d’autres sources de protéines à son alimentation pour économiser des coûts, varier son alimentation et diminuer sa consommation de produits animaux (bénéfique pour la santé). Les œufs, le tofu et les légumineuses sont de bons substituts de viandes peu chers. En comparaison, 1 kg de viande coûte en moyenne 11,42$ tandis que les légumineuses coûtent 4,88$/kg, soit 2,3 fois moins cher! 

Prix pour une portion de protéines (15-20g de protéines) 
Source de protéines vs Quantité vs Coût 
  • Légumineuses en conserve/1 tasse/ 0,58$ 
  • Œufs/ 2 /0,60$ 
  • Thon en conserve/ 75g/ 0,66$ 
  • Tofu/ 150g/ 0,75$ 
  • Fromage mozzarella/ 50g /0,98$ 
  • Bœuf haché mi-maigre/ 75g /1,00$ 
  • Filet de porc/ 75g/ 1,28$
  •  Poitrine de poulet désossé/ 75g/ 1,49$
  •  Filet de saumon frais/ 75g/ 1,49$ 
  • Contrefilet de bœuf/ 75g/ 2,48$ 

*Prix supermarché IGA du 2 décembre 2017 

En terminant, ces quelques trucs vous permettront d’épargner de l’argent sur votre facture d’épicerie que vous pourrez réinvestir dans une petite gâterie, un voyage ou ce qui vous fera plaisir! En plus, ces trucs ne nuiront pas à votre santé et pourront même l’améliorer.

Nous contacter, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre