Blog

Troubles de l'alimentation: 6 faits que tout le monde doit savoir!

08.22.2019

Très peu de gens semblent savoir ce qu’est une alimentation normale, alors établissons-le avant de parler de troubles de l’alimentation.

Qu'est-ce que manger normalement?

Une alimentation normale peut être définie comme le respect des signaux de faim et de satiété. C'est consommer des aliments qui sont parfois nutritifs, parfois pour le plaisir et parfois les deux combinés.

Cela signifie également manger sans ressentir le besoin de limiter la quantité ou le type de nourriture que nous mangeons, et faire confiance à notre corps pour qu’il nous indique ce dont nous avons besoin et la quantité nécessaire. C'est manger pour fournir de l'énergie à son corps, pour la santé et le plaisir plutôt que de manger pour contrôler sa taille ou son apparence.

Quand est-ce que cela devient problématique ?

Malheureusement, beaucoup se retrouvent incapables d'avoir une relation normale avec la nourriture. Nos vies et nos esprits commencent à être extrêmement préoccupés par la nourriture et par la taille de notre corps. À ce stade, il se peut qu’il s’agisse d’un trouble de l'alimentation et, malheureusement, beaucoup passeront inaperçus pendant des années car ces pensées et comportements sont souvent considérés comme normaux dans notre culture obsédée par un idéal irréaliste de minceur. Pour aider à mieux comprendre ce que sont les troubles de l'alimentation et ce qu'ils ne sont pas, voici 6 faits incontestés que tout le monde doit savoir!

1. Les troubles alimentaires ne sont PAS liés à la vanité

Même si, à la surface, les troubles de l’alimentation semblent étroitement liés à la vanité dans l’apparence physique, ils ne concernent pas l’apparence ni même la nourriture. Les troubles de l'alimentation concernent le contrôle et la perception de l'estime de soi.

Les personnes touchées se sentent souvent hors de contrôle dans d'autres aspects de leur vie et peuvent donc tenter de reprendre le contrôle en surveillant leurs habitudes alimentaires et en manipulant leur corps par l'alimentation ou par l'exercice. Elles peuvent également utiliser de la nourriture pour gérer des émotions fortes qu’elles sont autrement incapables de gérer de manière plus saine.

2. Les troubles alimentaires ne sont PAS une phase

Bien que tout le monde ne développe pas un trouble de l'alimentation, les signes précoces peuvent être un signal d’alerte, tels que;

- une préoccupation de la taille du corps
- un souci excessifde manger sainement
- un régime ou des changements radicaux dans les choix alimentaires.

En outre, certains groupes sont plus vulnérables que d'autres. Les adolescents, à cause d'un corps en pleine croissance, peuvent trop se juger dans une culture où les corps ressemblant à ceux des enfants sont souvent idolâtrés.

La déformation de l'image corporelle et les habitudes alimentaires anormales doivent être prises au sérieux.

Elles ne sont pas une phase, et ne sont pas non plus un choix.

3. Attention à la discrimination

Les troubles de l’alimentation, contrairement à certaines croyances et à ce qui est véhiculé à la télévision, n’affectent pas que les femmes minces, jeunes, de la classe moyenne (ajouter tout autre descriptif similaire). Ils peuvent toucher les hommes et les femmes de tout âge, de toute origine socioéconomique, ethnique ou culturelle.

Plus important encore, ils peuvent toucher des personnes de toutes tailles. Il est donc important de ne pas supposer qu'une personne qui a un poids considéré normal ou qui vit dans un corps de taille plutôt forte ne peut pas avoir un trouble alimentaire, car ne pas reconnaître le combat de cette personne pourrait être très nuisible pour elle et l'empêcher d’aller chercher l’aide qu’elle mérite auprès d’un professionnel.

4. Les troubles alimentaires ne sont PAS toujours visibles à l’œil nu

Les personnes souffrant de troubles de l'alimentation ne ressemblent pas nécessairement à la figure typique émaciée. En fait, la plupart des personnes aux prises avec des troubles de l’alimentation peuvent ne pas présenter de signes physiques évidents.

Il est probable que vous ayiez rencontré des personnes dans votre vie qui souffrent en silence sans même vous en rendre compte. C’est aussi la raison pour laquelle parler de régime, de perte / gain / gestion de poids ou d’apparence physique, par rapport à soi-même ou à d’autres personnes peut affecter involontairement une personne souffrant de trouble alimentaire.

Les troubles de l’alimentation se présentent sous forme spectrum, ce qui signifie que les personnes n’ont pas nécessairement une relation très saine avec l’alimentation ou un trouble très grave de l’alimentation. Beaucoup de gens vont se situer quelque part entre les deux et peuvent ne pas être facilement identifiés.

5. Les troubles alimentaires…ne sont la faute de personne

Les troubles de l'alimentation sont causés par un phénomène parfois appelé la « tempête parfaite», qui comprend des facteurs tels qu'une prédisposition génétique, des antécédents de régime, l'accès à la nourriture, l'estime de soi, l'exposition au culte la minceur, des traumatismes, etc. Chaque individu a une sensibilité différente à ces facteurs. Les troubles de l’alimentation ne sont PAS la faute des parents, du conjoint ou des amis. Au contraire, ces derniers peuvent jouer un rôle important de soutien dans le processus de rétablissement.

6. Le soutien de diététistes professionnel(le)s peut vraiment aider

Si vous sentez que les préoccupations alimentaires et / ou la taille de votre corps occupent une place trop importante dans vos pensées, ou si vous êtes préoccupé par la relation de votre enfant envers l’alimentation et l’image corporelle, n’hésitez pas à contacter un(e) diététiste dans le traitement des troubles de l’alimentation. Ils pourront vous aider à vous libérer des règles alimentaires et à établir une relation plus saine avec la nourriture et avec votre corps.

Pour plus d'informations sur les différents types de troubles de l'alimentation, visitez notre page d'assistance sur les troubles de l'alimentation.

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre