fbpx Suppléments : Quand «plus» n’est pas synonyme de «meilleur» | Articles | Nutritionniste Diététiste | Equipe Nutrition

Blog

Suppléments : Quand «plus» n’est pas synonyme de «meilleur»

05.05.2021

Le slogan «plus, c’est mieux» ne s’applique pas du tout aux suppléments. Bien qu’ils soient très populaires, ils ne sont pas d’emblée recommandés à tous et chacun. Avant d'entamer une supplémentation, il importe donc de se questionner un peu. 

Qu’est-ce qu’un supplément?

Un supplément, c’est quelque chose qu’on ajoute à notre alimentation, au-delà des aliments. Ça peut être une vitamine (par exemple, de la vitamine D) ou un minéral (du fer, entre autres). Mais il existe aussi une panoplie d’autres suppléments disponibles sur le marché : de la poudre de protéines à la caféine, en passant par le curcuma et la biotine. Il en existe une foule! 

En a-t-on vraiment besoin?

Les suppléments sont un moyen relativement facile d’aller chercher plusieurs vitamines et minéraux dont nous avons besoin. Cependant, ces besoins sont généralement comblés par une alimentation variée et équilibrée. La majorité d’entre nous peut donc très bien s’en sortir sans supplément. Il arrive toutefois que certaines personnes ont des besoins si élevés en nutriments que l’alimentation à elle seule ne suffit plus. Une alimentation non-optimale ne comblant pas tous les besoins peut aussi nécessiter une supplémentation en certains nutriments.

À ce moment-là, les suppléments deviennent importants. C’est notamment le cas des femmes enceinte (vitamine prénatale et acide folique), des personnes végétariennes et végétaliennes (vitamine B12 entre autres) et des personnes anémiques (fer). Les personnes vivant avec la fibrose kystique ou la malabsorption ont aussi généralement besoin du petit coup de pouce qu'offrent certains suppléments. 

Attention à la toxicité

À partir d’une certaine dose, les vitamines et minéraux peuvent être dangereux, au même titre que les médicaments. Heureusement pour nous, il existe un AMT (apport maximal tolérable) pour la majorité des vitamines et minéraux. C’est la dose à partir de laquelle on peut ressentir des effets indésirables. Avec les aliments, il est très difficile d’atteindre l’AMT. Cependant, avec la prise de suppléments, il peut être très facile de consommer des doses de vitamines et de minéraux au-delà de l’AMT, ce qui peut être dangereux

Questions à se poser avant d'entamer une supplémentation

  • Est-ce que mes besoins sont déjà comblés par une alimentation équilibrée? Est-ce que c’est vraiment nécessaire?
  • Est-ce qu’il y aurait une autre option pour combler mes besoins? (L’alimentation!)
  • Est-ce que le supplément pourrait interagir avec la médication que je prends actuellement? (Demander l’aide de son ou sa pharmacienne)
  • Est-ce que l’effet souhaité du supplément est prouvé dans la littérature scientifique?
  • Est-ce un produit d’une marque de confiance?

Heureusement, la nutritionniste-diététiste est formée pour vous aider à répondre à ces questions et pourra vous suggérer la meilleure option pour vous, si cela s’avère nécessaire!

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre