fbpx Pamplemousse et médication | Articles | Nutritionniste Diététiste | Equipe Nutrition

Blog

Pamplemousse et médication

04.21.2021

En vous remettant votre médication, le pharmacien a mentionné qu’il faut éviter de prendre certains médicaments avec du pamplemousse? Il ne s’agit pas simplement d’une recommandation à prendre à la légère. Dans certains cas, les agrumes et la médication ne font pas du tout bon ménage!

Comment ça fonctionne?

La consommation de pamplemousse peut potentiellement affecter l'effet des médicaments; soit en augmentant leurs effets indésirables ou en diminuant leur effet recherché. Lorsqu’on ingère un médicament, celui-ci est métabolisé (transformé) par notre corps afin d’obtenir l’effet escompté. Cependant, le pamplemousse a le potentiel d’inhiber (empêcher) le corps de transformer correctement le médicament. Une plus grande dose médicamenteuse que ce qui était prévu peut donc se retrouver dans le sang! 

Le problème? On ne sait pas à quel point exactement le pamplemousse modifie la dose absorbée par l’organisme et à quel point les effets médicamenteux sont affectés. Cela peut donc être très dangereux et peut aussi augmenter les risques de surdose! À ce jour, on pense que ce seraient les furocoumarines présents dans le pamplemousse et certains autres agrumes qui seraient responsables de cette interaction.

Certains médicaments sont plus concernés que d’autres, tels que ceux pour traiter l’anxiété, la dépression, le cholestérol, les reflux et les arythmies. Cependant, cette liste n’est ni exhaustive ni directrice. Il faut donc se fier aux recommandations faites par le pharmacien.

Avant, pendat, après

La recommandation de ne pas prendre son médicament avec du pamplemousse ne signifie pas seulement d’éviter d’avaler sa pilule avec une gorgée de jus de pamplemousse. Il faut aussi éviter d’en consommer avant la prise du médicament, avec le médicament, et même après avoir pris le médicament. Les effets d’un à deux verres de jus de pamplemousse peuvent se prolonger jusqu’à près de 72 heures (3 jours!) après en avoir consommé.

Pas seulement le pamplemousse

Cette directive ne concerne pas seulement le pamplemousse et son jus. Certains autres agrumes, tels que le pomélo et les oranges de Séville pourraient avoir des effets similaires. Cependant, il ne faut pas s’alarmer. Les oranges sucrées régulières ainsi que le traditionnel jus d’orange retrouvé en épicerie sont sans danger, au même titre que les citrons. 

Alternatives

Bien que les pamplemousses soient délicieux, il faut toutefois s’abstenir d’en consommer lorsqu’on prend une médication avec un risque d’interaction. C’est donc pour cela qu’il est très important d’en discuter avec son pharmacien et de consulter une nutritionniste-diététiste pour trouver des alternatives! On peut remplacer son jus de pamplemousse matinal par un jus d’orange régulier ou tenter d’autres fruits à saveurs plus tropicales. Pourquoi pas même tenter un smoothie à la mangue?

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre