fbpx Es-tu un mangeur réactif? | Articles | Nutritionniste Diététiste | Equipe Nutrition

Blog

Es-tu un mangeur réactif?

05.01.2020

Est-ce que pour vous cinéma rime avec maïs éclaté, ou télévision avec grignoter? Parfois, le simple fait d’être dans un environnement particulier ou d’être exposé à un aliment suffit pour déclencher cette envie de manger. À ce moment, manger ne se fait pas par faim, mais par réflexe. Est-il possible de changer ces réflexes? La réponse est oui et voici comment :

1) Identifier ce qui déclenche vos réflexes

En notant (sur votre téléphone ou sur papier) l’endroit et/ou les personnes, ainsi que les aliments que vous leurs associés, vous serez en mesure d’identifier ces facteurs qui déclenchent cette envie de manger. Ainsi, lorsque vous serez exposés à une situation similaire, vous serez en mesure de mieux prévoir vos comportements et vos choix alimentaires, tout en sachant comment y réagir dans le futur.

2) Changer l’environnement ou le stimulus

Vous avez déjà entendu parler du « réflexe de Pavlov »? Utilisé dans plusieurs domaines, dont la psychologie, cette découverte fortuite se fit par le médecin et physiologiste, Ivan Pavlov. Alors qu’il effectuait une recherche sur la salivation des chiens, il découvrit qu’en les exposants de façon répétée au son d’une cloche présentée avec un morceau de viande; à long terme, le son de la cloche finissait par faire saliver les chiens en l'absence du morceau de viande. Dans la même optique, le réflexe de prendre du maïs éclaté en allant au cinéma s’acquiert s’il est fait de façon répétée; il peut donc être modifié:

• En s’assurant de ne pas avoir faim avant de faire une activité, on évite de succomber aux tentations d’un ventre vide. Prendre une collation combinant une source de glucide (un fruit, par exemple) ET une source de protéine (du fromage ou des noix, par exemple) avant d’aller au cinéma aidera à vous désensibiliser face à l'envie de prendre du maïs éclaté.

• Ensuite, en remplaçant l’aliment (le maïs éclaté par de l’eau, par exemple), ou l’environnement (le cinéma par une autre activité comme une marche, un sport ou une activité de détente), il devient possible de rééduquer nos réflexes.

3) Écouter sa faim

Apprenez à reconnaître et à respecter les signaux qui vous sont envoyés par votre corps. Lorsque vous ne ressentez aucune tension dans votre ventre, c’est que vous n’avez déjà pas faim depuis quelques bouchées. Si une sensation « neutre » vous est envoyée par votre ventre c’est que votre corps est satisfait. À ces moments, votre réflexe devrait être d’arrêter de manger. Ceci vous permettra de respecter ce signal qui vous est envoyé et d’y être plus sensible dans le futur. Pour vous guider et vous permettre de mieux analyser et comprendre les différents niveaux de faim émis par votre corps, suivez et portez attention aux sensations indiquées dans l’ « échelle de l’écoute de ma faim ».

Vous aimeriez savoir quel mangeur vous êtes ? Faites notre quiz sur jecoutemafaim.ca. 

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre