Blog

Démystifier les troubles alimentaires

01.02.2020

Qu’est-ce qu’un trouble alimentaire ?

Un trouble alimentaire est une maladie mentale dans laquelle les attitudes et comportements face à la nourriture, le poids et l’image corporelle sont perturbés. Cette condition doit être traitée pour prévenir les conséquences sociales, physiques et psychologiques qui y sont reliées.

Il peut être difficile de faire la différence parmi les troubles alimentaires répertoriés. Voici une brève distinction entre les trois principaux troubles du comportement alimentaire :

L’anorexie nerveuse

L’anorexie est caractérisée par une restriction volontaire sévère de la prise alimentaire causée d’une phobie de prendre du poids. Les quantités de nourriture prises sont fortement diminuées. On observe une distorsion de la perception de la personne face à son image corporelle. La restriction entraîne une perte de poids qui devient dangereuse pour la santé physique et la vie de la personne. Elle peut éviter certaines situations sociales (ex : repas en famille ou entre amis) et s’isoler pour garder le contrôle sur son poids.

La boulimie

Une personne qui souffre de boulimie vit des périodes de compulsions alimentaires au moins une fois par semaine sur une durée minimale de trois mois. Lors de ces compulsions, elle ingère sur une période de temps limitée une importante quantité de nourriture, largement supérieure à ce que la plupart des gens ingéreraient durant cette même période.

À la suite des crises, la personne a recours à des comportements purgatifs et compensatoires, comme des vomissements provoqués, l’utilisation de laxatifs, de diurétiques ou de lavements, le jeûne et l’exercice physique excessif.

L’estime de soi est également fortement influencée par le poids et l’image corporelle.

L’hyperphagie boulimique

La principale différence entre la boulimie et l’hyperphagie boulimique est que l’hyperphagie boulimique n’est pas accompagnée de comportements compensatoires inappropriés. Il y a ainsi des crises de boulimie avec un sentiment de perte de contrôle en moyenne une fois par semaine sur une période de trois mois. Les crises sont source de souffrance et de culpabilité. Il s’agit du trouble alimentaire le plus courant.

Guérir d’un trouble alimentaire

Heureusement, il est possible de guérir complètement d’un trouble alimentaire. Plusieurs approches alimentaires (normalisation de l’alimentation, alimentation intuitive, etc.), pharmacologiques et psychologiques (théorie cognitivo-comportementale, théorie cognitive basée sur la pleine conscience, etc.) s’avèrent efficaces.

N’hésitez pas à consulter des professionnels de la santé (psychologue, nutritionniste, médecin, etc.) afin d’améliorer votre relation avec la nourriture et recommencer à vivre pleinement.

Voici en terminant une liste de ressources au Québec et ailleurs au Canada qui viennent en aide aux personnes qui vivent avec un trouble alimentaire : https://anebquebec.com/services/ressources-par-region 

 

Références :
https://ampq.org/info-maladie/anorexie-et-boulimie/ http://www.douglas.qc.ca/info/troubles-de-l-alimentation-qu-est-ce-que-c... https://www.nimh.nih.gov/health/publications/eating-disorders/index.shtml
Résumé de la formation « Les troubles du comportement alimentaire non-restrictifs » du 2 novembre 2017 à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (résumé pour Équipe Nutrition fait par Krystel Dubé Dt.P)

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre