fbpx Comment faire ses choix alimentaires? - Trucs de nutritionniste | Articles | Nutritionniste Diététiste | Equipe Nutrition

Blog

Comment faire ses choix alimentaires? - Trucs de nutritionniste

05.26.2021

Lorsque vient le temps de manger, les choix que l’on fait sont influencés par une foule de facteurs! Voici donc un petit guide pour vous aider à mieux orienter vos choix en matière d’alimentation.

Facteurs à prendre en considération

1. Vos préférences alimentaires

Chaque personne détient ses goûts et ses préférences culinaires. Les saveurs, les textures et les couleurs qu’on préfère sont de bons indicateurs pour nous aider à choisir notre prochain repas. Il ne faut pas s’empêcher de manger ce que l’on aime et ce qui nous fait de l'œil!  

2. Les nutriments

Les nutriments que contiennent les aliments (glucides, gras, protéines, vitamines et minéraux) peuvent aussi guider nos choix. Si on a très faim, il est normal de se tourner vers des aliments plus caloriques. On ne rassasiera pas une faim de loup avec de l’eau et quelques crudités!

Lorsqu’on vit avec une condition médicale particulière, certains nutriments peuvent aussi nous aider : une personne souffrant d’anémie cherchera à manger des aliments plus riches en fer, alors que certaines personnes vivant avec le diabète surveillent plus particulièrement les glucides.

3. La situation

Le contexte autour duquel on consomme un repas influence ce que l’on mange et peut varier de jour en jour. Il faut donc s’adapter! Voici des exemples de situations qui peuvent nécessiter une certaine flexibilité de notre part : 

  • Manger plus le matin si l’on sait qu’on ne pourra pas manger avant plusieurs heures. (Prévoir qu’on aura faim)
  • Manger le gâteau à la noix de coco fait par sa mère pour lui faire plaisir, même si on déteste la noix de coco. (Manger pour faire plaisir, mais sans pression)
  • Manger les poivrons mous dans le frigo pour éviter qu’ils ne deviennent plus bons. (Planifier l’utilisation de ses aliments)

 

Ce qui ne devrait pas influencer nos choix alimentaires

1. L’avis des autres

Il peut être tentant d’écouter les conseils de notre entourage en matière d’alimentation, mais il faut aussi faire la part des choses. Essayer le nouvel aliment que suggère le voisin, c’est intéressant! Mais il n’est pas nécessaire de laisser le jugement des autres dicter notre manière de manger. Il faut se rappeler qu’on est l’expert de notre propre corps, et personne d’autre!

2. La classification des aliments

Lorsqu’on désire manger de manière plus intuitive, il est important de laisser tomber nos préjugés face à la nourriture et de ne plus classifier les aliments comme étant ‘’bons’’ ou ‘’mauvais’’ (permis ou interdit). Aucun aliment n’est à proscrire! 

3. La culpabilité

Il est possible de se sentir coupable en mangeant. Par exemple, certains peuvent ressentir de la culpabilité en mangeant un aliment qu’ils ont eux-mêmes catégorisé comme étant ‘’interdit’’ ou en mangeant de ‘’trop grosses portions’’. Mais il est important de faire la paix avec la nourriture. La culpabilité n’a pas sa place en cuisine!

Il peut être difficile de ne pas se laisser influencer par tout ce qui nous entoure en matière d’alimentation. Heureusement, la nutritionniste-diététiste est là pour ça et pourra vous guider, le tout sans jugement!

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre