fbpx 3 trucs simples pour devenir autonome en cuisine | Articles | Nutritionniste Diététiste | Equipe Nutrition

Blog

3 trucs simples pour devenir autonome en cuisine

04.05.2021

Si la planification de repas faits maison vous a toujours semblé être une tâche complexe, découvrez ces astuces simples pour planifier et préparer des repas qui vous satisferont tout au long de la semaine.

1. Optimiser la planification

Préparez un menu qui s’étale sur au moins 4 jours pour vous laisser un peu de liberté. Votre menu peut même s’étaler sur 7 jours pour ceux qui ont besoin de plus d’encadrement et de structure. 15 à 20 minutes investis en début de semaine pourraient vous économiser temps et stress le soir venu où les enfants vous demanderont : «Maman, Papa, qu’est-ce qu’on mange?».

Afin de réduire le temps passé aux fourneaux, optez pour des soupers qui peuvent facilement être utilisés pour le lunch du lendemain. Par exemple, un mac-n-cheese à la courge et au brocoli en portions doubles qui sera encore meilleur réchauffé le lendemain ou un poulet rôti qui sera converti en sandwich au poulet, les options sont infinies!

2. Trouvez des sources d’inspiration …

… Dans les livres, les magazines et les sites web de recettes

Choisissez deux ou trois livres de recettes que vous aimez, qui correspondent à vos capacités culinaires et à vos préférences. Conservez ces ressources à portée de main et enregistrez vos sites web préférés dans un onglet «favoris» pour vous y référer le plus souvent possible. Ce choix judicieux a de bonnes chances de vous motiver lorsque viendra le temps, quelques jours plus tard, de cuisiner cette recette facile et goûteuse que vous aimez tant. Vous souhaitez tenter une nouvelle recette qui demande temps et efforts supplémentaires? Incluez-là à votre planification lors d’une journée où vous aurez plus de temps.

… Dans les circulaires de votre épicerie de quartier

Les premières pages des circulaires comportent souvent des aliments sains qui sont peu ou pas transformés tels que des légumes, des fruits, des viandes et des produits de la mer à prix réduits. S’inspirer de ces aliments afin de créer des menus hebdomadaires représente une façon d’économiser. Pensez à deux ou trois façons différentes de décliner ces aliments toute la semaine afin de ne pas vous lassez trop tôt. Des légumes rôtis sont un bel exemple d'aliment pouvant être réutilisés de différentes façons, entre autres dans notre salade d'orge mondée aux légumes racines.

3. Oser substituer

Improviser avec ce que vous avez sous la main pour substituer un ingrédient manquant à votre recette. Plus vous tenterez le coup de cuisiner maison, plus vous gagnerez en expérience afin de reproduire les saveurs convoitées d’une recette. Les sucres ajoutés, les corps gras et les ingrédients acides peuvent facilement être échangés entre eux, pourvu qu’ils aient des saveurs et des propriétés similaires. En d’autres mots, n’hésitez pas à remplacer une huile d’avocat par une huile d’olive, du jus de citron par du vinaigre de cidre de pommes ou de la cassonade par un sirop d’érable. Bref, user de créativité deviendra un atout!

Accordez-vous du temps d’adaptation, avec la pratique, vous gagnerez en autonomie, ce qui a de bonnes chances d’augmenter votre satisfaction en cuisine. Si vous êtes encore craintifs à vous aventurer en cuisine, une rencontre avec une nutritionniste - diététiste pourrait vous être utile pour acquérir les bases nécessaires pour préparer des repas sains qui sauront plaire à toute la famille. Contactez-nous dès maintenant pour en savoir plus sur nos services personnalisés.

Contacter nos nutritionnistes - diététistes, c'est la première étape vers la réussite de vos objectifs. 

Nous joindre