03.12.2019

Si tu te reconnais là-dedans et que ça te pèse dans ton quotidien, n’hésite pas à consulter! Aucun article sur internet ne peut mener à un diagnostic, ni remplacer l’avis d’un professionnel de la santé. Les nutritionnistes d’ÉquipeNutrition sont habilitées à évaluer ta condition et à te guider si effectivement il y a place à l’amélioration. 

1. T’es malade depuis 1 mois

On considère que l’intestin abrite 60-70% des cellules immunitaires de notre corps à cause des cent mille milliards de bactéries (levures, champignons et autres) qui y vivent. Quand elles sont bien installées et en santé (comme un beau jardin fleuri), l’immunité est forte. Quand elles sont faibles et appauvries (comme du gazon jauni et éparse), on est plus à risque d’infections.

2. T’es pas concentré

Des changements majeurs dans la composition d’un microbiote affecte les capacités de mémoire et d’apprentissage. Tellement qu’on se met à appeler cet organe le deuxième cerveau…

3. T’as le moral bas

La sérotonine est le neurotransmetteur qui permet la communication à travers tout le réseau de neurones dans l’intestin jusqu’au cerveau. Typiquement, cette molécule est associée au bonheur et à la motivation et une partie de la responsabilité de la circulation adéquate de sérotonine est attribuée à… ton microbiote!

4. T’es ballonné

Les micro-organismes qui vivent majoritairement dans le gros intestin (le côlon) produisent des gaz en faisant leur tâche quotidienne. On considère qu’il est normal de faire passer entre 0.6L et 1.8L de gaz par jour au travers du tube digestif. Au delà des limites de la normale, s’il y a une surproduction par les bactéries entre autres, les gaz s’accumulent dans l’intestin et, sans pouvoir en sortir, gonflent le ventre.

5. T’as le syndrôme de l’intestin irritable

Évidemment, le Syndrôme de l’intestin irritable (SII) ne se présentant pas de la même manière chez tout le monde, on n’aura pas les mêmes causes pour tout le monde. Par contre, on sait qu’il y a une dysbiose en jeu et même qu’on réussit à éliminer complètement les douleurs avec une souche spécifique de probiotiques à l’intérieur de seulement 4 semaines chez les clients qui ont un SII. Puissant!

6. Tu prends du poids sans raison apparente

Certaines souches de bactéries transforment les aliments en carburant plus facilement assimilable par le corps. En effet, bien que la plupart des nutriments soient métabolisés et absorbés dans la première partie de l’intestin, il reste un 10-30% des nutriments qui se rendent au côlon, site de résidence principale du microbiote. Les scientifiques ont même prouvé qu’en changeant le microbiote d’une souris, on pouvait la rendre obèse! Plus difficile d’avoir les accès pour répéter ceci chez des humains par contre…

7. Tu manques d’énergie

Le microbiote permet l’absorption de minéraux clés qui jouent sur les niveaux d’énergie, comme le fer et le magnésium.

8. Tu es revenu bizarre de ton voyage en Asie

Le régime alimentaire d’un continent à l’autre diffère énormément. Le microbiote est sensible aux sortes d’aliments qu’il rencontre et il s’adapte à un nouveau milieu... La plupart du temps! Si tu sens que ta digestion n’est plus pareille depuis un voyage à l’étranger, c’est très probable qu’il y ait eu un changement marqué dans ton microbiote et qu’il ne soit plus capable de revenir à la normale par lui-même.

L’œuf ou la poule?

Dans la plupart de ces conditions, on ne sait pas exactement lequel cause lequel. Chose certaine, il y a une grande possibilité que soit impliquée la population de bactéries et de levures qui vivent dans notre système digestif!

 

* Crédit photo: https://www.freepik.com/free-photos-vectors/people">People photo created by freepik - www.freepik.com

 

Contact our Nutritionists - Dietitians, it is the first step towards achieving your goals !

Contact Us